/>

Préparer sa retraite quand on masseur-kinésithérapeute

En tant que kiné, et comme toute personne active, vous vous interrogez sur votre retraite… Si ce n’est pas encore le cas, il va falloir que vous vous penchiez sur la question. En effet, une retraite de kiné, cela s’anticipe et se prépare. Car si vous imaginiez couler des jours heureux et passer votre retraite dans un Eldorado, vous serez peut être déçu.

Comment la retraite est-elle calculée ?

Bien que les kinésithérapeutes aient droit au versement d’une retraite de la part du régime obligatoire, il faut savoir que celle-ci diffère selon l’individu. Effectivement, certains d’entre vous ont commencé par travailler dans le privé. D’autres ont exercé à mi-temps et d’autres à temps plein et ont effectué un grand nombre d’heures supplémentaires. Il n’y a pas de montant fixe de retraite pour les kinésithérapeutes, car celui-ci dépend de votre activité passée.

Plus vous aurez travaillé, plus vous aurez cotisé et plus le montant de votre retraite sera élevé.

En principe, celui-ci correspond à la moitié de vos revenus d’activité.

Même si vous êtes loin de l’âge de la retraite, vous pouvez d’ores et déjà contacter la Carpimko qui vous renseignera et vous établira un prévisionnel. Vous aurez de ce fait, une idée plus précise du montant de votre retraite.

Pour information, la CNAVPL (Caisse nationale d’assurance vieillesses des professions libérales) a prévu de combler les déficits en augmentant le montant des cotisations des masseurs-kinésithérapeutes et autres professionnels libéraux. De cette façon, elle récupèrerait pour cette année, la somme de 200 000 euros.

Sa retraite, comment la préparer ?

La retraite versée par le régime obligatoire n’est bien souvent pas suffisante. C’est pourquoi il est primordial de la préparer et l’anticiper en se constituant une source de revenu complémentaire si l’on ne souhaite pas exercer jusqu’à 80 ans. Pour ce faire, vous avez la possibilité d’opter pour diverses solutions telles que la souscription à un contrat Madelin spécialement conçu pour se constituer une retraite complémentaire, ou bien à une assurance-vie. Vous pouvez également vous tourner vers un investissement dans l’immobilier si vous ne souhaitez pas épargner.

Malgré tout, si la totalité de vos revenus ne vous suffisent pas pour cesser votre activité et partir en retraite, vous aurez la possibilité de continuer à exercer en libéral grâce au dispositif cumul retraite-activité prévu à cet effet. Aussi, pour faciliter votre activité, et ce même à un âge avancé, pensez à utiliser un logiciel de gestion de cabinet de kinésithérapie.

Et votre retraite à vous ? Y avez-vous déjà réfléchi ? De quelle façon avez-vous procédé ? Etes-vous déjà retraité et si oui, votre revenu vous suffit-il ?

N’hésitez pas à faire part de vos expériences pour que chacun puisse s’en enrichir et appréhender au mieux sa retraite.

 

Soyez le premier à laisser un commentaire sur « Préparer sa retraite quand on masseur-kinésithérapeute »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.