/>

Gestion du cabinet MKDE



De 2021 à 2022, évolution ou continuité pour les kinés libéraux ?

Comme nous avons pu le constater dans notre précédent billet, le Coronavirus a marqué profondément l’actualité des masseurs kinésithérapeutes en 2021. Cependant, l’année aura également permis de mettre en avant des attentes (anciennes) mais aussi de connaître quelques évolutions notables pour la profession, de quoi laisser augurer une année 2022 prometteuse.


Accès direct aux kinés : reconnaissance de la profession ou lutte contre les déserts médicaux ?

Après d’âpres discussions, l’accès direct à la kinésithérapie (et à d’autres professionnels paramédicaux) a été définitivement adopté à travers le PLFSS 2022. Faut-il y voir une reconnaissance officielle de la profession ou le déploiement d’un nouvel outil pour endiguer la progression des déserts médicaux en France ?



Comment se protéger des attaques informatiques et des cryptovirus ?

Si les hôpitaux et les établissements de santé sont la cible privilégiée depuis quelques années des pirates informatiques, les professionnels libéraux de santé s’inquiètent cependant également des nouvelles cibles des hackers. En paralysant un cabinet de kinésithérapie ou même de médecine générale, les pirates informatiques entendent bien profiter de la prédominance des outils informatiques dans la gestion quotidienne de ces professionnels libéraux de santé.




Quelle doit être la communication d’un kiné libéral en 2021 ?

Professionnel de santé, le kiné libéral doit aussi pouvoir communiquer à destination de sa patientèle mais aussi des autres soignants. Jusqu’en décembre 2020, la communication publicitaire pour les kinés libéraux était strictement interdite. Depuis, les règles se sont assouplies, même si certains estiment que la libéralisation n’est pas assez importante. Alors sous quelle forme le kiné libéral peut-il communiquer en 2021 ?